Le bambou s’invite chez vous !

Bambou, gabion et grillage

Les clichés ont la vie dur avec le bambou… et pourtant !

« Saviez-vous que le bambou fait partie de la même famille que le maïs et le blé ? La famille des Poacées. (Poaceae) »

 

Plante décorative permettant la création d’ambiance et de séparation différentes de ce que l’on voit d’habitude pour nos extérieurs, il est courant d’entendre dire que les bambous ne résistent pas bien aux saisons, qu’ils tombent souvent malade dans nos régions et surtout qu’ils repoussent absolument partout.

Pourtant, il existe deux types de Bambous, ceux dit « non-traçant » comme le bambou Fargesia et ceux dit « traçant » comme le bambou Phyllostachys.

Les rhizomes des bambous dit traçant continuent de se développer et s’éloigne du pied mère et peuvent donc ainsi pousser n’importe où et faire des dégâts à la grande différence des bambous non-traçant qui eux ne s’éloignent pas du pied mère. Cependant, il est maintenant commun de pouvoir contrôler ces repousses grâce à des anti-rhizomes ce qui rend donc possible l’utilisation de tout type de bambous pour la création de vos jardins.

 

 

De plus, les bambous n’ont pas de réelles maladies pouvant les attaquer et peuvent très facilement vivre dans nos régions peu importe la saison.

Il est vrai cependant, qu’ils possèdent un prédateur naturel mais demain ne sera pas le jour où vous allez vous réveiller avec un panda dans votre jardin.

 

Alors comment se servir du bambou pour la décoration extérieure ?

De manière décorative, le bambou se marie bien avec l’aspect naturel et minéral du gabion par exemple ou encore, accompagné d’autres minéraux.

Ils sont aussi un excellent moyen de séparation avec votre voisin, pour faire une ambiance différente du reste de vos jardins ou contre un mur. Le bambou est, de cette manière, la touche de vert à apporter qui change de tous les autres types de haies possibles.

 

Nos dernières réalisations avec des bambous sont dans la galerie ci-dessous.
N’hésitez pas à nous contacter pour intégrer ces végétaux originaux encore si peu utilisés dans nos régions !

 

Article réalisé par l’équipe de Com’ Collab

Remonter